trio

Voilà le rendez vous fixé, on se retrouve tous les trois à bobo. Damien est à la bourre évidemment (ilboudaga enchaîne les faux plans). Au bon souvenir du « j’arrive mercredi matin à Bobo », nous arrivâmes tout à la joie de retrouver notre bon Damien.

moryL’enjeu est néanmoins important : nous allons rencontrer Koné bougadare, un consultant de taille dans le tourisme solidaire. 1 m 82, 68 kg et un paquet de victoires à son actif, il est le représentant Echoway au Burkina Faso. Il vient nous chercher en mob avec son frangin Mory Koné. Un ange. Ou plutôt un diablotin qui nous fera découvrir la vie nocturne de Bobo, dont il est soi-disant l’un des meilleurs danseurs...

Nous habiterons chez eux pendant une dizaine de jours, découvrant ainsi les joies de Bobo et de la vie africaine en ville. Des mobs, du thé, du riz-sauce, des clips de musique ivoirienne du matin au soir, du djumbé et le foot nous occuperont entre les visites.

mobNotre équipe Agrotour se chiffre alors à quatre. Nous commençons par découvrir des organisations « écotouristiques » (ce terme bien que très décrié pour décrire un tourisme respectueux des populations locales et de l’environnement est pourtant bien aimé ici en Afrique) aux alentours de Bobo.