Situé à près de 2800m d’Altitude dans la sierra au-dessus de la ville d’Ibarra, la communauté de San Clemente est très peperevolontaire et dynamique, investie dans de nombreux projets diversifiés. En 2000 quelques membres se sont lancés dans l’accueil de touristes, un tourisme basé essentiellement sur la nature et les traditions de la communauté. Petit à petit, le succès venant, d’autres familles se sont ralliées au projet et aujourd’hui près de 15 familles reçoivent chez eux les touristes de passage et partagent avec eux leur maison et leur culture. C’est une belle occasion de découvrir et échanger avec des gens chez qui les traditions sont vécues au quotidien, et qui se battent pour conserver leurs specificites culturelles.

litsSur place, le logement se fait chez l’habitant et les repas sont partagés, ainsi que les activités : cuisine, travail agricole comme le labourage avec les bœufs, découverte de la nature (faune, flore, plantes médicinales) et des habitants. De nombreuses rencontres enrichissantes, la nourriture saine et locale, les activités proches de la nature et le calme du lieu amènent un sentiment de paix et d’harmonie. lamas

Cependant quelques problèmes guettent au niveau de l’organisation interne du projet : le succès des premières années a amené l’un des membres à vouloir un tourisme de plus grande dimension, sans respecter les règles communes basées sur la fourrotation, la limitation des visiteurs dans une famille, et le versement de 1$ par nuit à un fond communautaire pour financer des projets locaux. Pourtant, ce qui fait le charme du séjour vient surtout des règles, permettant un échange véritable et non une relation simplement commerciale. Mais les habitants que nous avons rencontrés là-bas nous ont semblé capables de relever ce défi.

Pour plus d’informations : www.ecored.org